Musée de préhistoire
Vous êtes ici

AccessibilitéComment découvrir le site en autonomie

Comment accéder aux différents endroits sur le site du Musée de Préhistoire - Vallée des grottes de Saulges ?

· Les grottes :

La grotte Margot et la grotte Rochefort ne sont pas adaptées aux personnes à mobilité réduite. En effet, les sols présentent des irrégularités et passages glissants. De plus, les parcours de visite possèdent des marches, voire des échelles pour la grotte Rochefort. Certains passages sont bas et étroits, particulièrement dans la grotte Margot, dans laquelle il faut se baisser et même s’accroupir à certains endroits. Les visites sont difficiles pour les personnes ayant des problèmes de mobilité en général (dos, hanches, genoux, équilibre…), sujettes à la claustrophobie. De plus, l’accès au gouffre de la grotte Rochefort peut s’avérer difficile pour les personnes ayant le vertige.

· Le musée :

L’exposition est de plain-pied, avec un parcours plat et adapté aux personnes à mobilité réduite. Pour se rendre à l’accueil du musée, il est possible de descendre en voiture pour les personnes en possession d’une carte d’invalidité. Un interphone est disponible pendant les heures d’ouverture du musée pour contacter l’accueil et permettre l’accès. Sinon, les voitures doivent être garées au parking en haut du site. Une place PMR est disponible en bas du musée (voir plan d’accessibilité). Depuis celle-ci, l’entrée au musée se fait par en bas pour accéder à l’ascenseur menant vers l’accueil.

· La vallée :

L’extérieur est un site naturel protégé, encaissé entre des falaises, avec une rivière au centre. Le sol est composé de routes goudronnées pentues jusqu’au musée. Le reste est constitué de chemins de terre et de pelouses sur toute la vallée. Les chemins peuvent être difficiles d’accès par temps pluvieux, notamment en fauteuil roulant. Un parcours longe la rivière de l’Erve par des chemins et pelouses. Plusieurs passages permettent de traverser la rivière :

- une passerelle en bois (3 à 4 marches pour accéder et descendre de la passerelle),

- les pas japonais (pierres espacées sur la rivière),

- un pont en pierre avec route goudronnée au niveau du restaurant (derrière le musée).